15 décembre 2020

Pourquoi et comment faire un testament

Pourquoi et comment faire un testament

 L’année 2020 nous a tous mis face à une réalité à laquelle personne n’aime penser : notre mortalité.

Cette réalité apporte une question importante pour tous. Avez-vous un testament ? Vous êtes peut-être jeune et vous dites : « Un testament n’est pas pour moi, pas pour l’instant. » Avez-vous un conjoint, des enfants ? Vous êtes-vous déjà demandé ce qu’il leur arriverait si un malheur vous frappe et que vous n’avez pas de testament ?

Qui hérite si vous n’avez pas de testament ?

Plusieurs tiennent pour acquis qu’en cas de décès, le conjoint hérite de tout. Dans la réalité, ce n’est pas le cas.

Une fois le partage du patrimoine familial fait, les règles du régime matrimonial appliquées, les dettes et impôts payés, de même que les frais funéraires, ce qui reste est divisé entre les héritiers, selon ce qui est prévu par la loi.

Voici les situations rencontrées le plus fréquemment au Québec, et les proportions dans lesquelles l’héritage est divisé, tel qu’expliqué sur le site educaloi.qc.ca.

  • Vous avez un conjoint avec qui vous êtes marié ou uni civilement et avez des enfants.
    • Conjoint : 1/3
    • Enfants, en parts égales : 2/3
  • Vous avez un conjoint avec qui vous n’êtes pas marié ou uni civilement et avez des enfants.
    • Enfants, en parts égales : 100 %
  • Vous n’avez pas de conjoint, mais vous avez des enfants.
    • Enfants, en parts égales : 100 %
  • Vous avez un conjoint avec qui vous êtes marié ou uni civilement, vous n’avez pas d’enfants, mais avez des parents.
    • Conjoint : 2/3
    • Parents, en parts égales : 1/3 (si un des parents est décédé, sa part revient à l’autre parent)
  • Vous avez un conjoint avec qui vous êtes marié ou uni civilement, vous n’avez pas d’enfants et plus de parents.
    • Conjoint : 2/3
    • Frères et sœurs, en parts égales : 1/3 (si un de vos frères ou sœurs est décédé, sa part revient à ses enfants, vos neveux et nièces)
  • Vous avez des parents et des frères et sœurs, mais pas de conjoint ni d’enfants.
    • Frères et sœurs, en parts égales : 1/2 (si un de vos frères ou sœurs est décédé, sa part revient à ses enfants, vos neveux et nièces)
    • Parents, en parts égales : 1/2 (si un des parents est décédé, sa part revient à l’autre parent)
  • Vous avez des frères et sœurs, mais plus de parents, pas de conjoint ni d’enfants.
    • Frères et sœurs, en parts égales : 100 % (si un de vos frères ou sœurs est décédé, sa part revient à ses enfants, vos neveux et nièces)

Au vu de cette information, vous voyez l’importance du testament pour protéger vos proches et vous assurer que vos biens sont distribués tels que vous le désirez.

Comment faire votre testament ?

Au Québec, toute personne de 18 ans qui comprend la nature et les conséquences d’un testament peut en faire un.

Un couple ne peut pas faire un testament à deux. Chaque personne doit faire son testament.

Un testament sert à répartir vos biens, mais aussi à nommer un liquidateur, un tuteur pour votre enfant, et bien d’autres choses.

Trois types de testaments sont reconnus au Québec.

  • Le testament notarié. Ce testament est rédigé par un notaire. Ce dernier s’assure, au moment de la rédaction, que le testament respecte les conditions de validité imposées par la loi.

    Vous payez les frais de notaires qui varient généralement entre 200 $ et 500 $, par contre vos héritiers n’auront rien à payer, car ils n’ont pas à faire valider le testament par un notaire ou un tribunal à votre décès. Si vous avez besoin d’une avance de fonds pour payer les frais de notaire, contactez votre institution financière ou un prêteur en ligne pour avoir de l’aide.

    Ce type de testament est facile à retracer après votre décès et difficile à contester.

    Voici les conditions du testament notarié :
    • Être rédigé en français ou en anglais.
    • Mentionner le lieu et la date.
    • Être signé par vous en présence du notaire et d’un témoin.
    • Le testament doit vous être lu pour vous assurer du contenu.
       
  • Le testament olographe. C’est le type de testament le plus simple, puisqu’il est écrit et signé par vous.

    Il ne coûte rien, mais vos héritiers devront le faire vérifier après votre décès, ce qui leur engendre des frais d’environ 1500 $ et un délai de plusieurs semaines.

    Des problèmes d’interprétation peuvent parfois survenir dans ce type de testament, et il est plus facilement perdu, abîmé ou détruit. Lorsque vous rédigez un testament olographe, il est important de le garder dans un endroit sécuritaire, comme un coffre-fort à l’épreuve du feu, et d’indiquer à vos proches où le trouver.

    Les conditions du testament olographe sont :
    • Être écrit à la main.
    • Être signé par vous.
       
  • Le testament devant témoins. Ce type de testament implique la signature du testament devant deux témoins. Il peut être rédigé par vous-même, ou par un avocat.

    Un témoin doit être une personne majeure et ne doit pas être un bénéficiaire du testament en question.

    Un testament devant témoin peut être écrit à la main, à la dactylo ou à l’ordinateur. S’il est écrit à l’ordinateur, vous devez l’imprimer et le signer pour qu’il ait une valeur légale. S’il est tapé à la dactylo ou à l’ordinateur, vos initiales et celles de vos témoins doivent être sur chaque page.

    Si vous le faites vous-même, il ne coûte rien. Si un avocat le rédige pour vous, vous payez ses honoraires. D’une façon ou d’une autre, vos héritiers devront le faire vérifier après votre décès, ce qui leur engendra des frais.

    Si vous le rédigez vous-même, des problèmes d’interprétation peuvent survenir, et le testament peut plus facilement être perdu ou détruit. Si un avocat le rédige, vous pouvez lui demander de l’inscrire au Registre des dispositions testamentaires du Barreau du Québec, où il sera facile de le retracer.

    ​​​​​​​Les conditions du testament devant témoins sont :
    • Les témoins doivent confirmer qu’il s’agit de votre testament et de votre signature.
    • Les témoins doivent signer le testament après vous.

Assurez-vous que vos proches sont protégés

Un testament est une assurance que vos proches sont protégés si un malheur vous arrive, et que vos biens sont distribués selon votre volonté.

Faites un effort pour garder vos affaires à l’ordre, vos comptes à jour et vos dettes à un minimum. De cette façon, vous vous assurez de ne pas léguer vos problèmes à vos héritiers.

Le type de testament utilisé est un choix personnel, selon votre préférence et vos moyens. Prenez tout de même note que le testament notarié est celui qui a le moins de chances d’être contesté, qui est le plus facile à retracer, et qui est le plus simple pour votre liquidateur et vos héritiers.

Ayez la paix de l’esprit et rassurez vos proches ; faites votre testament.

Partager sur FacebookPartager sur Twitter

Un prêt rapide, directement dans votre compte et sans enquête de crédit?

Demande de prêt en ligne

Déjà client?

Renouveler un prêt