12 novembre 2020

Pourquoi ma demande de prêt est-elle refusée ?

Pourquoi ma demande de prêt est-elle refusée ?

Avez-vous fait une demande de prêt à votre institution financière récemment et avez été refusé ? Quelles en sont les raisons et comment pouvez-vous y remédier ?

Pourquoi ma banque refuse-t-elle de me prêter ?

Plusieurs raisons peuvent affecter la décision de votre institution financière, à savoir s’ils doivent vous prêter de l’argent ou non.

  • Mauvais dossier de crédit. Votre dossier de crédit est-il mal en point ? Est-ce que votre cote de crédit est basse ? C’est une des principales raisons pour laquelle votre prêt peut être refusé.
     
  • Crédit inexistant. Vous commencez dans la vie et votre nom au crédit n’est pas encore fait. Il se peut que les banques refusent de vous prêter, car elles n’ont aucun moyen de savoir quel genre d’emprunteur vous êtes. Si vous êtes encore étudiant, la plupart des banques offrent des prêts et des cartes de crédit spécifiquement aux étudiants. Posez la question.
     
  • Trop de demandes de crédit. Avez-vous récemment fait plusieurs demandes de prêts ou de cartes de crédit et avez été refusé ? Les banques le voient et refusent de vous prêter puisque les autres banques ont refusé aussi. Vous paraissez comme un client indésirable. Ces multiples demandes affectent aussi votre cote de crédit à la baisse.
     
  • Dettes en collection. Vous avez des comptes non payés qui sont en collection. Ne cherchez pas plus loin ! La banque voit tout dans votre dossier de crédit, et votre incapacité à repayer vos dettes fait en sorte qu’ils ne veulent pas vous prêter d’argent.
     
  • Vous n’avez pas la mise de fonds requise. Pour un prêt hypothécaire assuré, vous avez besoin d’une mise de fonds de 5 % de la valeur d’achat. Pour un prêt hypothécaire conventionnel, la mise de fonds est de 20 %. Si vous n’avez pas le minimum de 5 %, votre prêt est refusé.
     
  • Budget surévalué. Une fois encore, pour un prêt hypothécaire, la banque évalue votre capacité de paiement en cas de hausse des taux d’intérêt. Tous les frais reliés au logement ne doivent pas dépasser 32 % de votre revenu brut. Si vous avez mal évalué votre budget et que les frais de logement dépassent 32 %, les banques refuseront de vous faire un prêt hypothécaire.
     
  • Emploi instable. Changez-vous d’emploi souvent, ou êtes-vous présentement entre deux emplois ? Cela peut aussi être une raison de refus de prêt. Votre emploi est instable et la banque n’a aucune garantie que vous êtes en mesure de repayer le prêt.
     
  • Faillite non libérée. Si vous êtes en faillite, c’est que vous aviez trop de dettes et étiez incapable de les rembourser. Une banque n’ajoute pas à ce fardeau en vous accordant un prêt. Elle vous laisse le temps de vous remettre sur pieds financièrement.

Si la banque me refuse, quelles solutions s’offrent à moi ?

Lorsqu’une banque refuse de vous prêter de l’argent, mais que vous croyez sincèrement être en mesure de le rembourser, d’autres solutions s’offrent à vous.

  • Obtenez un prêt avec un cosignataire. Avec un cosignataire, il est possible d’obtenir un prêt même si vous avez un mauvais crédit. En effet, le bon crédit de votre cosignataire est pris en considération par la banque. Une petite mise en garde : assurez-vous d’effectuer tous les paiements à temps, faute de quoi le crédit de votre cosignataire en souffrira, et il sera dans l’obligation d’effectuer les paiements à votre place.
     
  • Obtenez un prêt en ligne. Bien des gens qui se voient refuser un prêt par leur institution financière se tournent vers les prêts en ligne. Les prêteurs en ligne ont souvent des critères moins stricts que les banques pour accorder des prêts. Par exemple, chez Prêt Express, votre dossier de crédit n’a pas d’impact sur votre admissibilité pour un prêt. Les critères d’admissibilité chez Prêt Express sont simples :
    • Avoir 18 ans ou plus
    • Être citoyen canadien
    • Avoir un emploi stable depuis au moins un mois
    • Avoir un salaire net constant d’au moins 1200 $ par mois
    • Ne pas être en faillite non libérée ou sur le point de faire faillite

Quelles étapes franchir pour ne plus être refusé pour un prêt ?

Malgré un mauvais crédit, vous avez réussi à obtenir un prêt, soit en ligne ou avec un cosignataire. Maintenant, votre objectif est de vous remettre sur pieds financièrement pour avoir accès à une plus grande gamme d’options financières, et à de meilleurs taux d’intérêt. Que devez-vous faire ?

  • Faites un budget. Le budget est la première étape vers une bonne santé financière. Celui-ci vous aide à réévaluer vos priorités, payer vos dettes, payer vos factures à temps et mettre de l’argent de côté.
     
  • Payez vos factures. Chaque jour de paie, payez les factures dues jusqu’au prochain jour de paie. Payer vos factures à temps produit un effet positif sur votre cote de crédit.
     
  • Payez vos dettes. Éliminez vos dettes graduellement, une à une. Choisissez une de vos dettes sur laquelle vous effectuerez plus que le paiement minimum. Une fois cette dette payée en son entier, passez à la prochaine.
     
  • Économisez. Il est extrêmement important de mettre de l’argent de côté. Un fonds d’urgence vous permet de passer à travers des périodes creuses sans avoir recours à des prêts. De plus, si vous prévoyez acheter une maison un jour, il n’est jamais trop tôt pour accumuler votre mise de fonds.

Préparez-vous pour un avenir financier radieux

En mettant ces quelques conseils en pratique, vous améliorerez graduellement votre cote de crédit. Bientôt, les jours où vous étiez refusé pour un prêt seront un mauvais souvenir. Votre éventail d’options s’élargira, et vous aurez accès à des taux d’intérêt avantageux.

Avoir une bonne santé financière et un bon dossier de crédit doit être une priorité dans la vie financière de tous. Cela ouvre des portes et vous mène vers un avenir financier radieux.
 

Partager sur FacebookPartager sur Twitter

Un prêt rapide, directement dans votre compte et sans enquête de crédit?

Demande de prêt en ligne

Déjà client?

Renouveler un prêt