20 octobre 2020

Trois habitudes à laisser tomber pour épargner de l’argent

Trois habitudes à laisser tomber pour épargner de l’argent

Rares sont ceux qui peuvent dire aujourd’hui avoir assez d’argent. La plupart d’entre nous travaillons dur pour joindre les deux bouts et avons de la difficulté à avoir quelques dollars supplémentaires pour économiser ou pour nous divertir.

Savez-vous qu’il existe certaines habitudes qui grugent l’argent de nos portefeuilles ? En vous défaisant de ces habitudes, vous aurez beaucoup plus d’argent en main à la fin de l’année. Voici trois de ces habitudes, et des suggestions pour s’en défaire.

Arrêtez de manger toutes vos paies au restaurant

Selon une étude de Statistiques Canada, les Canadiens dépensent en moyenne 2200 $ par an en restaurants. Les repas au restaurant, bien que plaisants, mangent littéralement l’argent de vos poches. On ne parle pas ici d’éliminer complètement les restaurants de votre routine. On parle plutôt d’en diminuer la fréquence.

  • Pour vous motiver, pendant un ou deux mois, prenez note de tout ce que vous dépensez en restaurants. Vous serez surpris de l’ampleur du montant.
  • Commencez par couper un restaurant par mois, ou un par semaine si vous y allez très régulièrement, et mettez l’argent économisé de côté.
  • Coupez un repas au restaurant de plus chaque mois, jusqu’à ce que vous arriviez à la fréquence voulue.

Bientôt, vous apprécierez manger à la maison, et vos sorties au restaurant n’en seront que plus spéciales.

La cigarette, mauvaise pour la santé et pour le portefeuille

Vous fumez. Combien vous coûte cette habitude ? Utilisez cette calculatrice des coûts pour vous donner un aperçu. En plus de faire du mal à votre portefeuille, cette habitude fait du mal à votre santé. La cigarette est une habitude dont il est difficile de se défaire, mais vous pouvez y arriver.

  • Premièrement, vous devez vouloir arrêter de fumer. Regardez les pensées obstacles énumérées sur la page de Québec sans tabac, et lisez les réponses apportées à chacune.
  • Fixez-vous de petits objectifs. Par exemple, ne plus fumer dans la voiture. Chaque petit objectif atteint est une étape de plus vers la réussite.
  • Recherchez de l’aide médicale. Plusieurs produits sont disponibles pour aider à se défaire du tabac, comme les timbres de nicotine. Consultez votre médecin ou votre pharmacien pour avoir un produit approprié à votre situation. Ces produits atténuent l’effet de manque et doublent vos chances de succès.
  • Changez votre routine, évitez les endroits où l’on fume et évitez autant que possible les situations où vous fumiez habituellement.
  • Gardez-vous occupé. La forte envie de fumer ne dure que 5 minutes maximum. Lorsque l’envie vous prend, mâchez de la gomme, allez faire un tour ou boire de l’eau.
  • Obtenez du support moral. Parlez à votre entourage de votre résolution d’arrêter de fumer. Un appui en personne, par téléphone ou par texto est aussi disponible. Consultez cette page pour plus de détails.

N’abandonnez pas la lutte. Il se peut que vous fassiez des rechutes, mais reprenez-vous en main et continuez. Chaque petite bataille gagnée vous rapproche un peu plus de votre objectif.

Cessez de noyer vos paies dans l’alcool

Qui n’aime pas prendre une petite coupe de vin en soupant ? En quantité modérée, l’alcool réjouit le cœur et complète bien un repas. Mais à quelle fréquence buvez-vous ? Avez-vous besoin d’imbiber de l’alcool chaque jour ? Réalisez-vous combien vous dépensez chaque mois en alcool ?

  • Prenez note de tout ce que vous dépensez en alcool, que ce soit à la SAQ, à l’épicerie, au dépanneur, au bar ou au resto. Écrivez aussi dans quelles circonstances vous êtes plus porté à boire. Faites le bilan après un mois ou deux.
  • Analysez votre situation pour savoir si vous devez diminuer votre consommation ou arrêter de boire complètement. Il est fortement recommandé d’arrêter de consommer si vous êtes dépendant, avez du mal à réduire votre consommation, avez des problèmes de santé affectés par l’alcool ou prenez des médicaments.
  • Consultez votre médecin. Arrêter de boire d’un coup peut être dangereux pour les gens qui sont dépendants de l’alcool. Votre médecin vous guidera vers les ressources nécessaires pour vous accompagner dans votre cheminement.
  • Fixez-vous des objectifs. Sélectionnez certains jours pendant lesquels vous ne boirez pas du tout. Les jours que vous buvez, fixez-vous une quantité maximum de consommations.
  • Tenez-vous occupé. Si boire occupait une bonne partie de votre temps, trouvez d’autres activités à faire à la place. Faites des activités que vous aimez ou découvrez un nouveau passe-temps.
  • Demandez de l’aide. Ne vous fiez pas à vos propres forces. Parlez de votre décision à votre entourage et demandez-leur de vous aider à atteindre votre objectif. Toxquebec.com comporte une liste d’organismes pour aider, entre autres, les gens voulant se défaire de l’alcool.

Diminuer votre consommation d’alcool est une des meilleures décisions que vous prendrez dans votre vie. En plus d’aider votre portefeuille, cela aidera à votre santé mentale et à vos relations avec les autres.

Prenez de bonnes habitudes, garnissez votre portefeuille et récompensez-vous

Chaque fois que vous réussissez à vous défaire d’une habitude coûteuse, remplacez-la par une bonne habitude peu coûteuse. Vous pouvez, par exemple, commencer à marcher, ou à vous entraîner. Apprenez à dessiner, à peindre ou à jouer d’un instrument. Cuisinez ou apprenez une nouvelle langue.

Surtout, n’oubliez pas de vous récompenser. Prenez une partie de l’argent que vous avez économisé en changeant vos habitudes pour vous payer quelque chose qui vous fait plaisir. Après tout, vous le méritez bien !

Avez-vous besoin d’un coup de main financièrement pour vous aider pendant que vous changez vos habitudes de vie ? Prêt Express est là pour vous.

Partager sur FacebookPartager sur Twitter

Un prêt rapide, directement dans votre compte et sans enquête de crédit?

Demande de prêt en ligne

Déjà client?

Renouveler un prêt